Consultant en communication entreprises, conseiller en développement personnel, auteur, conférencier, vulgarisateur, dealer de bonne humeur et ... c'est déjà beaucoup !

Comportementaliste

Depuis mon plus jeune âge, j’ai développé une très grande faculté, à l’aide de l’observation et en quelques rapides questions, à comprendre, détecter, anticiper les réactions, les humeurs, les sentiments, les craintes, les problèmes et les attentes de toute personne que je vais approcher.
J’arrive à connaître en seulement quelques minutes, des détails sur une personne inconnue jusqu’alors, comme sa situation sociale, amoureuse, financière … Je ne sais pas trop comment expliquer cela, c’est instinctif. Je peux anticiper très souvent dans une conversation, les questions qui vont mettre posées. C’est un peu comme lorsque vous commencez à regarder un film et qu’après seulement quelques minutes vous êtes capable d’imaginer la suite et la fin de l’histoire. J’ai exactement la même impression en discutant avec un inconnu et parfois même simplement en le regardant quelques minutes sans même lui parler.

D’où me vient cette aptitude ?

Je suis, ce que l’on définit en psychologie : un « résilient ».
La résilience est la capacité qu’ont certains enfants à triompher des différents traumatismes qu’ils ont subis : deuil précoce, abandon, maltraitance, violence, alcoolisme, etc.
Le mot « résilience » est physique. Il désigne l’aptitude d’un corps à résister à un choc. Appliqué aux sciences sociales, il signifie : « La capacité à réussir à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable, en dépit du stress ou d’une adversité qui comporte normalement le risque grave d’une issue négative. »
Le succès de cette notion de résilience tient à son message d’espoir : « Le malheur n’est pas une destinée, rien n’est irrémédiablement inscrit, on peut toujours s’en sortir »

Il y a quelques années, j’ai été diagnostiqué par des professionnels, comme un « mentaliste ». Un terme popularisé par une célèbre série télé, mais qui existe depuis le 19e siècle. En psychologie, le mentalisme, du latin « mens », « esprit », est une approche qui vise à comprendre le fonctionnement de l’esprit humain et plus particulièrement de la conscience, en utilisant largement l’introspection.

Un mentaliste c’est quoi et il fait quoi ?

Imaginez-vous rencontrer quelqu’un pour la toute première fois et être directement capable de révéler, non seulement ses pensées les plus intimes, mais aussi des détails concernant des événements personnels à venir. C’est le phénomène de perception extra-sensorielle, et le pouvoir du « Cold-Reading », un processus utilisé par les télépathes et les mentalistes.

Lors d’une simple observation visuelle, en quelques minutes je vais étudier les points suivants : âge apparent, bijouterie, accessoires, vêtements, charme, taille, poids et forme physique, la peau et l’origine ethnique, la dentition, les tatouages, handicaps et infirmités, Etc … Vous n’imaginez pas ce que l’on peut lire et apprendre de la vie des gens par un simple contact visuel. En seulement quelques instants je sais déjà beaucoup de chose de leurs passés et après un petit jeu de questions très finement posées, je peux voir le « chemin » qu’elles prennent pour deviner leurs futurs.
Dans 90% des cas j’ai vu juste (et ça dure depuis 30 ans à ce jour). Je n’ai rien appris. C’est inné. Depuis tout petit j’ai cette capacité.
Je vous raconte en détail cette merveilleuse expérience dans mon livre « confiance en soi«