Consultant en communication entreprises, conseiller en développement personnel, auteur, conférencier, vulgarisateur, dealer de bonne humeur et ... c'est déjà beaucoup !

Hypnologue

C’est à l’âge de 8 ans que j’ai découvert l’hypnose par le plus grand des hasards.

Un samedi après-midi je suis tombé d’un arbre. Mon épaule gauche était cassé et un morceau d’os en sortait, me faisant évidement souffrir horriblement. Pour assombrir le tableau, je savais qu’en rentrant je n’allais pas recevoir la compassion de ma mère, bien au contraire. J’avais environ 15 minutes de route pour rentrer chez moi. J’ai machinalement ramassé un caillou que j’ai mis dans le creux de ma main gauche. Puis, le long du chemin me ramenant chez mes parents, j’imaginais une feuille de papier avec pleins de gribouillis placés exactement à l’endroit ou j’avais mal (mon épaule).
Les gribouillis étaient des dessins d’enfants et ils représentaient ma douleur. Le caillou, lui, été une gomme… Une gomme magique qui effaçait lentement les gribouillis… Plus la feuille de papier devenait blanche et pure dans ma tête et plus la douleur disparaissait. Si bien que lorsque je suis arrivé chez mes parents, je n’avais plus aucune douleur. Je venais sans le savoir de découvrir l’autohypnose.

Quelques années plus tard, j’ai découvert l’hypnose et j’ai compris que j’avais développé une capacité certaine à la pratiquer. Pour mes amies migraineuse je suis une bénédiction 🙂 et je sais atténuer, voir faire disparaître, rapidement une douleur.

Mon grand plaisir à moi est l’hypnose de rue, ou, « hypnose de spectacle ». J’aime la faire découvrir sous forme de jeux amusants. Je peux, par exemple en deux minutes chrono hypnotiser une personne (volontaire évidement) et la rendre ivre juste en lui faisant boire une petite gorgée d’eau. Je peux lui clouer les pieds au sol (impossible pour elle de bouger), je peux lui figer la langue (impossible de parler), je suis en mesure de lui faire oublier son propre prénom… et bien plus encore. Mon but est de dédramatiser l’hypnose et la faire découvrir de façon ludique et amusante. Si la personne volontaire est réceptive à mes jeux, alors elle le sera encore plus d’une façon thérapeutique. Imaginez si vous êtes capable d’oublier votre prénom ce que vous seriez capable de faire de positif grâce à l’hypnose ?

L’hypnose est une histoire, une aventure, une expérience qui nous permet d’aller à la rencontre de celui que l’on est vraiment à l’intérieur et de tous ceux que l’on pourrait être.
Lorsque j’aide une personne à retrouver confiance et/ou estime de soi, je pratique 10% d’hypnose, et encore, ce n’est pas systématique. En fait, plutôt que de me définir comme un hypnotiseur, j’aime plutôt dire que je suis un « hacker » qui va remettre à jour un ordinateur (cerveau) en replaçant les choses à leur place.

Mais pourquoi pratiquer l’hypnose ?

Selon certaines études, nous n’utilisons qu’environ 10% des capacités de notre cerveau.
Le cerveau est divisé en deux parties qui forment un tout indissociable, car elles fonctionnent l’une avec l’autre. Dans le contexte de l’hypnose, on parle de l’esprit conscient et du subconscient.
Le conscient prend en charge tout ce qui est rationnel, logique, analytique, abstrait et verbal. Vous l’utilisez pour toutes vos tâches quotidiennes. Il vous permet de prendre des décisions, de réfléchir, de choisir vos activités ou vos actes, de faire des comparaisons ou bien des suppositions, de raisonner, d’analyser et de faire la synthèse.

Le subconscient se trouve au-dessous du seuil de la conscience, c’est une espèce de pilote automatique ; c’est la partie de votre cerveau qui englobe tout ce qui est inconscient, spontané et non verbal. Il est le siège de l’instinct de la survie et de l’intuition. Vous l’utilisez sans vous en rendre compte. Il régularise les fonctions biologiques comme le système immunitaire ou la respiration (faut-il que vous pensiez à respirer ?).
L’esprit inconscient garde en mémoire les savoirs, les apprentissages, les compétences, les souvenirs, même ceux dont vous ne vous souvenez plus. Cet inconscient est dynamique et influence constamment le comportement et l’expérience. Il ne raisonne pas, il est aux ordres de votre conscient. C’est la partie de l’iceberg qui est immergée, il contient le pôle pulsionnel de la personnalité dirigé par le principe du plaisir. Il comporte aussi les processus qui, par les mécanismes de refoulement, sont maintenus hors de la conscience. Il est aussi le « berceau » des mécanismes de défense et des solutions que vous imaginez pour résoudre un problème.

Ainsi, réveiller et apprendre à utiliser son subconscient à l’aide de l’hypnose est une arme absolue au développement personnel de chacun !

Où et quand ?

  • Je propose des séances d’hypnose pour les particuliers dans mon cabinet de Normandie (ville d’EU 76260), ou dans les entreprises lors de soirées thématiques et ludiques (hypnose de spectacle).